Menu Fermer

Une incroyable multitude de croyants

Après cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre. Ils retenaient les quatre vents de la terre, afin que nul vent ne souffle sur la terre, sur la mer ni sur aucun arbre. Et je vis un autre ange monter de l’orient. Il tenait le sceau du Dieu vivant. D’une voix forte il cria aux quatre anges qui avaient reçu pouvoir de nuire à la terre et à la mer : Gardez-vous de nuire à la terre, à la mer ou aux arbres, avant que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu. Et j’entendis le nombre de ceux qui étaient marqués du sceau : Cent quarante-quatre mille marqués du sceau, de toutes les tribus des fils d’Israël. De la tribu de Juda douze mille marqués du sceau. De la tribu de Ruben douze mille, de la tribu de Gad douze mille, de la tribu d’Aser douze mille, de la tribu de Nephtali douze mille, de la tribu de Manassé douze mille, de la tribu de Siméon douze mille, de la tribu de Lévi douze mille, de la tribu d’Issakar douze mille, de la tribu de Zabulon douze mille, de la tribu de Joseph douze mille, de la tribu de Benjamin douze mille marqués du sceau.
Apocalypse 7,1-8


L’ouverture des sceaux est suspendue pour offrir une vision du peuple de Dieu. Elle reprendra au ch. 8 avec le 7e sceau.

La nouvelle scène débute avec les anges qui retiennent le vent aux quatre coin de la terre pour empêcher qu’une nouvelle catastrophe surgisse. C’est un temps de grâce, comme si l’histoire humaine était suspendue. Ceci en attendant que les élus reçoivent cette marque d’appartenance et de protection par ce sceau divin apposé sur le front. Elle évite de faire subir aux élus le châtiment réservé au monde loin de Dieu. Les élus qui sont invités à patienter encore un peu (v.11) en comprennent ici le sens. Le sceau de Dieu est la marque des serviteurs de Dieu. Il est leur sauvegarde lors des épreuves liées à la foi au Christ.

Le fameux nombre de 144’000 est symbole de la multitude parfaite : 12 est le chiffre du peuple, ainsi 12 x 12 signifie le peuple d’Israël multiplié par le peuple des croyants issus du paganisme x 1’000 qui est le chiffre de la plénitude. Cela donne la totalité des croyants de tous les temps. Il n’est donc nulle question d’un nombre défini de 144’000 élus cumulés au cours de l’histoire humaine. Il n’y a pas de distinction entre les croyants qui reçoivent la marque du sceau apposé sur le front.

Cette parenthèse spirituelle est réconfort qui nous dit que Dieu nous accompagne de sa présence au cœur même des épreuves.

Prière : Je te rends grâce Seigneur pour ta fidélité qui donne vie à la mienne et me fait compter sur ta présence en tout temps.

Jean Biondina, pasteur